dimanche 19 août 2018


Bonjour, 
Voici un petit mot pour encourager d'autres personnes à marcher sur la Via Arverna. Je vous enverrai des photos plus tard. 
Merci! Valérie 

"La via Arverna est un très beau chemin! L'Auvergne nous offre de multiples paysages allant des champs cultivés aux monts du Cantal sans oublier les vallons et prairies. 
Les villages traversés sont charmants et bien souvent se touche une manière de vivre tranquille et respectueuse de l'homme et la nature loin du stress et de la vitesse de bien des quotidiens des villes. 
Sur ce chemin rares sont les pélerins! Si vous désirez une pleine solitude vous êtes les bienvenus! Sinon partir à deux ou en groupe peut être plus agréable. 
Pour ne pas se perdre le carnet de voyage complète bien le marquage. Et quelque fois trouver son chemin ressemble à une chasse au trésor... c'est le côté ludique de la Via Arverna! 
Les accueils jacquaires m'ont permis de rencontrer des gens formidables.... Malgré le peu de pèlerins il y a sur ce chemin de très belles rencontres au quotidien. 
N'hésitez pas à oser l'aventure et marcher sur la Via Arverna! "
Valérie (Clermont-Ferrand -Rocamadour en 19 jours )

lundi 13 août 2018

Résidence d'ECRITURE en CEZALLIER !


Humbert et Quinsat , deux mauvais garçons en terrasse en train de fomenter un " sale coup " : une  résidence d'écriture en Cezalier !!!!

La Malvialle par Humbert16 Septembre 2018 : Rencontre avec Denis Humbert en Cezallier . Pour donner suite à l'alerte que nous avions lancée concernant la construction d'une ferme industrielle sur le Cezalier
et pensant que seule la fiction pouvait «  rendre compte «  de la double »nature « de ce territoire, j’ai sollicité Denis Humbert ( Wikipedia ) pour qu’il tienne là-haut une résidence d’écriture pouvant se décliner peut-être sous plusieurs formes .
On en parlera le 16 septembre avec tous ceux qui sont intéressé(e)s 
et tout particulièrement à celles est ceux qui ont rejoint «  vigilance Cézallier » ( Page FB ) … se signaler !

Alors : comme un retour à la Malvialle ?
"Les chiens s'étaient mis à gueuler, surtout Titus, le bâtard jaune et noir, 
plus laid qu'une hyène et sans doute rendu méchant par l'horreur qu'il s'inspirait lui-même. »   
Rencontre vraisemblablement à la Godivelle à 17 h . Précisions à venir auprès des intéressé(e)s . 



Apprendre à écrire ! Denis sur son clavier de Téléphone…


    
                      

lundi 6 août 2018

PÉLERINS du matin n'arrêtent pas le CHEMIN !


Repartis le "cœur gros " de Santé, beauté, bonheur .
Jean, Véronique, Sabine et Jean- François ont partagés notre petit déjeuner ce matin . Ils venaient de Lille et après une nuit passée à Clermont-Ferrand se sont arrêté chez nous, à Romagnat au " Comptoir Compostellan " pour récupérer un guide de la Via Arverna , retirage de celui de Chamina de 2005 que Colportage tient à disposition des marcheurs en attendant la réédition du guide ( Noël 2018)

Ils savaient tout déjà, et notamment que si ce document demeure une bonne base il doit être remis à jour grâce aux info contenus sur notre site  via-arverna.org concernant l'itinéraire . Quant aux hébergements j'avais transmis à Jean la liste que nous tenons à jour pour proposer des possibilités qui sont bien dans l'esprit des marcheurs-pélerins petits hôtels familiaux, chambres d'hôtes sans maniére, gites d'étape, camping ( ils sont nombreux à porter leurs tentes ) et accueil chez des particuliers bien dans la tradition pérégrine ( et tout à fait d'actualité …) chez des gens qui n'ont pas le projet d'en faire un métier, on appelle ça AFO ( Accueil fraternel occasionnel ) ça décoiffe pas mal les " pro du développement " …qui n'ont pas tout compris…entre autre que l'économie ça venait qu' après, suite à des rêves accumulés et auxquels on a goûté… en partie du moins  !


Randol au-dessus des " signes "…

Laurette m'a reproché d'avoir une fois de plus été trop bavard et du coup nous ne savons pas grand chose de Jean-François, Sabine, Véronique et Jean :
Ces 3 derniers sont sœurs et frére, ils sont de Lille, quoi que je me demande si Véro ne réside pas à Marseille . Jef et Sabine travaille en  Librairie au fameux " Furet du Nord" …tous les 4 pistaient la Via Arverna depuis plusieurs année - mais ce "putain de guide qui fait défaut depuis si longtemps ! "  - et voilà ce matin elle se livrait à eux  et pour commencer une "sérieuse" étape qui les ménera à Olloix ( chambres d'hôtes ) après avoir franchi Gergovie et le plateau de la Serre  être passé à Chanonat, Chadrat et Saint Saturnin, connu la fraicheur de la Monne et des sonneries de l'abbaye de Randol avant le dernier "coup de cul " qui permet d'accéder à Olloix à travers un paysage de pastorale fait de landes rases, hérissées de genéviers et de pins et peuplées de mutiques chaos de granit…


 Avant qu'ils n'arrivent à Aurillac j'espére que nous aurons échangé quelques SMS avec photo, avec lesquels je pourrais ici faire un petit récit , on se connaîtra ainsi davantage, avant qu'un jour, j'espére pas trop lointain - nous en avons en tous cas évoqué le projet - , nous puissions aller présenter le nouveau guide de la Via Arverna au Furet du nord dans cette si belle ville de Lille … alors, après, autour d'un Waterzeï, d'une Carbonnade flamande ou encore d'un Potjevleesch bien arrosés de biere d'abbaye, les langues se délieront, on se " mettra " à se connaître davantage , et va savoir, à devenir ami(e)s , l'amitié c'est fréquemment vers ce pays là que méne la Marche !  

A se revoir bientôt …

Article visible également sur nos pages FB : Colportage, Via Arverna, Laurette pas à pas et Vigilance Cézalier .






dimanche 5 août 2018

INFO 2018 : Les Réponses que nous Faisons !

Bonjour à toutes et à tous , 

Bravo et merci d’avoir le projet de parcourir la Via Arverna .

Chamina a crée ce très bel itinéraire il y a plus de 10 ans 
et dans le droit fil de Chamina-historique 
Colportage a repris le flambeau depuis plusieurs années .
Colportage est une petite association trés active 
mais dotée de peu de moyens c’est pourquoi nous avons pris du retard 
pour répondre à vos sollicitations 
d’autant plus que les mois de Juin et Juillet sont pour nous très pris 
par l’organisation des Rendez-vous de la Saint Jacques ,
manifestation trés exigeante ayant à charge de nous représenter.
Car, Colportage développe un engagement trés singulier 
au regard de la Marche considérée comme un Humanisme 
qui lui vaut la reconnaissance d'une communauté de plus en plus large,
que vous souhaiterez peut-être rejoindre . 

Je vous fait une réponse groupée assez générale mais qui correspond à l’essentiel de vos questions .
Vous trouverez ci-dessous mon numéro de Tel perso ,
Si vous souhaitiez quelques précisions .

De toutes les façons partez tranquilles , 
n’emboitez pas le pas à tous ceux qui sont dans l’inquiétude,
Partir ainsi c’est faire l’apprentissage de la simplicité,
en même temps qu’un acte de confiance en soi, en l’autre …

A bientôt et bien cordialement . 
Bernard Quinsat 
Président de Colportage 
0695379482

PRECISIONS :

Le calendrier que vous trouverez dans le document ci-dessous a pris sensiblement du retard 
La nouvelle édition du guide ne verra pas les jour avant la fin de l’année ( beau cadeau de Noel, mais si, mais si …)
Aussi la procédure proposée dans le document «  Avertissement «  
demeure la meilleure pour s’engager sur la Via Arverna aujourd’hui 
celles et ceux qui y ont eu recours s’en montrent satisfaits,
d’autant plus que le balisage a été ressuivi . 
Mieux dans le Puy de Dôme  les coquilles ont été confortées par un balisage jaune et bleu, qui facilite le suivi , 
Nous espérons que progressivement il s’étendra à l’intégralité de l’itinéraire là où seules les coquilles sont en places . 
J’anticipe sur votre demande en vous joignant une liste d’hébergements et ressources dans laquelle certaines indications ( AFO )sont réservées aux adhérents de l’association , pensant qu'à votre tour vous allez adhérerer …

HEBERGEMENTS : NOUS demander par MAIL  . contact@via-arverna.org

Certaines demandes sont plutôt de l’ordre du «  Tour opérating «  dans ce cas n’hésitez pas à vous adresser à Via Compostela :
Eux et nous venons  de Chamina, c’est dire  : 04 66 69 05 19  /contact@via-compostela.com

Certains ont fait le choix de ne pas recourir à l’usage du GPS, c’est un choix respectable , pour marcher , le seul qui ne le soit pas c’est de laisser ses jambes à la maison  !


EN PLUS :   Les «  4 saisons du Marcheur » liste de nos activités si vous étiez intéressés 
Et un article me concernant pour vous être un peu moins étranger … et que Colportage vous devienne familier …MERCI .







Les Belles PAGES de la SAINT-JACQUES (2)


vendredi 3 août 2018

Les belles PAGES de la SAINT-JACQUES (1)


Nos derniers Rendez-vous de la Saint Jacques (2)





Adrien nous est revenu en Bla bla Car dans la foulée d'une nuit de garde à l' Hôpital de Rennes . Content de le revoir lui aussi a semblé se trouver bien chez nous pour repartir en train le lendemain direction Massiac pour retrouver la Via Arverna où il l'avait laissée il y a un an et demi aprés pour 8 ou 9 jours de marche l'hiver .
Pas sitôt arrivé …






















jeudi 2 août 2018

Nos derniers Rendez-vous de la Saint Jacques (1)

Emilie, Benoit et Laurette au petit déjeuner …
Benoit et sa Sportelle, pas peu fier le Pélerin !
Benoit a pris langue avec moi  suite à un contact qu'il avait eu avec l' OT d' Issoire qui lui avait confié que la Via Arverna était un vieux truc, plus balisé, un guide épuisé et pas d'accueil de marcheurs à Issoire …mais que, mais que Bernard Quinsat peut-être ???? Trés vite je crois l'avoir rassuré : balisage tout neuf, des hébergements suffisants d'autant plus que ce qu'ils souhaitent avec Emilie c'est de rencontrer les gens et si possible être hébergé chez eux quand c'est possible et autrement dans des petits hÖtels voire des chambres d'hôtes sans maniére !  Ils pouvaient pas mieux tomber on a tout ça "en rayon " et pour commencer aprés être venu de Clermont à pied pour se mettre en jambe, une soirée et une nuit chez nous " les Quinsat " au Comptoir Compostellan à Romagnat et puis le lendemain, " de la route " …
Benoit travaille dans l'aérospatiale à Bordeaux et Emilie dirige une boutique de " La Vie Claire " en région parisienne alors …alors orge germée en suspension avant de démarrer et une ampoule de radis noir ! Fallait bien ça car la Basse- Auvergne ils ont vite trouvé ça très raide et malgré 4 ans déjà sur les chemins de Compostelle ( Le Puy, Arles etc … ) notre Via Arverna les a scotchés …( extrait de nos échanges à venir… ) .
Décidément les OT et autres organismes institutionnels ne sont pas les meilleurs ambassadeurs de la Via Arverna !
Laurette, très envie de partir … elle s'aperçoit qu'elle a oublié de mettre ses chaussures !





Thénardier et ses deux hôtes sur le seuil du Comptoir Comp.
Tout droit entre les impasses, les voilà partis ! A bientôt …

vendredi 20 juillet 2018

2Jours à pied sur Via Arverna : TETE d' AFFICHE !



L'accent est mis ce matin dans le Journal, sur le voyage à pied de 2 jours ( 26 et 27 Juillet ) qui clôturera les Rendez-vous de la Saint Jacques 2018 . 
Normal : tout commence et finit par là !
Les gens ne s"y sont d'ailleurs pas trompés et l'on affichera complet au départ !
Pour l'heure il reste encore une ou deux places à prendre …allons, allons, pressons !

jeudi 19 juillet 2018

7 JOURS à CLERMONT : PAS MIEUX !

 

Les Rendez-vous de Saint-Jacques autour de la marche et de Notre-Dame-du-Port

Deux jours de festivités et de rendez-vous pour valoriser tout à la fois la basilique, la rue du Port et la via Arverna: la manifestation, imaginée par Bernard Quinsat, fera la part belle à la marche et à la lecture.


Il y a désormais la Chaîne des puys/faille de la Limagne, qui vient de recevoir le précieux sésame. Mais, dans une relative confidentialité, le territoire compte un autre site inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.  Celui-là est dans nos murs, au beau milieu de la ville, parmi nous. Un joyau, à coup-sûr, un écrin construit au XIIe siècle. La basilique Notre-Dame-du-Port, c’est d’elle dont il s’agit,  est elle-même inscrite depuis 20 ans sur la liste mondiale au titre des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle.


Un événement, des missions

Notre-Dame-du-Port sur la route de Saint-Jacques, par l’intermédiaire de la via Arverna, défendu bec et ongles par Bernard Quinsat et son association Colportage. Ceux-là même qui organisent les 24 et 25 juillet  Les rendez-vous de Saint-Jacques  autour de Notre-Dame-du-Port. L’événement a plus d’un objectif. Il est presque en mission, entendant tout à la fois, valoriser la basilique, rendre un peu de son lustre à la rue du Port, évoquer la marche non comme une discipline physique mais comme un geste total et essentiel, promouvoir  la via Arverna et les chemins de Saint-Jacques en général. Et fêter le vingtième anniversaire de l’inscription au patrimoine mondial.

L’écriture comme un fil rouge

Après une première édition pleine de promesses, Colportage s’est heurtée à quelques difficultés. « Les commerçants de la rue du Port jouent le jeu, les résidents sont avec nous. Le diocèse, aussi, participe activement. Mais la ville de Clermont traîne des pieds… C’est bizarre car nous souhaitons participer au renouveau du quartier que tout le monde appelle de ses vœux » regrette Bernard Quinsat. Très dense par son contenu, les Rendez-vous 2018 seront « volontiers tournés vers l’écriture, vers une conception intellectuelle de la marche« . Et ils rayonneront sur quatre sites : la basilique, elle-même, sa cour intérieure, la Chapelle Saint-Laurent, située dans la rue du même nom, et les Côtes de Clermont lors d’une excursion hors la cité.

Vers un festival éclaté?

 

 

 Ecrivain inspiré, obstiné, évadé, nomade et à la fois attaché à sa terre d’origine, le Cantal, et à ses racines paysannes, Marie-Hélène Lafon sera l’une des invitées prestigieuse de cette édition 2018. En compagnie de Pierre Présumey, elle se livrera à des lectures croisées.  De lecture, il sera beaucoup question tout au long de ces deux journées… mais aussi de marche et de voyage. A travers des projections ou encore d’un étonnant happening, mardi 24 juillet au soir, à l’intérieur d’une basilique  revisitée pour la circonstance aux sons de la cornemuse et aux accents de chants d’ici et d’ailleurs… Mercredi sera l’occasion  d’un atelier lecture en campagne sur les Côtes de Clermont ou de la découverte de films : celui de l’abbé Brantôme, tourné dans les années 50 sur les chemins de Saint-Jacques  ou encore de « L’âge de la marche » d’Elise et Louis-Marie Blanchard, ponctué des témoignages d’Humbert Jacomet, Jean-Claude Bourlès et Bernard Quinsat. Des récits et de la musique, celle de Jan dau Melhau, pèlerin, vielleux et mendiant sur le chemin de Compostelle… Et aussi la sculpture d’Alain Dumas sur le thème de Saint-Jacques, destinée à demeurer au sein de la basilique. Un programme varié, ouvert « et qui comprendra d’autres surprises » assure Bernard Quinsat, marcheur invétéré, pèlerin impénitent et organisateur patenté qui rêve à moyen terme d’ « un festival éclaté sur l’ensemble de l’itinéraire de Saint-Jacques dont Clermont resterait l’épicentre. » Il reste du chemin à faire mais la prochaine étape est déjà, et encore, déterminante.

 


Mardi 24 et mercredi 25 juillet autour de la basilique Notre-Dame-du-Port.
 

Retrouvez l’intégralité du programme sur : https://www.facebook.com/events/196095004414113/?ti=icl


mercredi 18 juillet 2018

La Saint Jacques : FEMMES de GRANDS CHEMINS !



Foi de Marcheur les femmes sont en nombre et en qualité aux Rendez-vous de la Saint Jacques, et il sera dit qu'aucun pélerin - tout du moins ceux qu'on fréquente ! - n'y perdra son latin, pas plus qu'il ne mettra de l'eau dans son vin : chez nous ça jure et ça boit plutôt ferme…

" J'ai en bouche le goût des chemins, goût de soir mouillé, d'air cuit de soleil, goût de neige quand elle va venir …" Marie -Héléne Lafon l'a écrit dans son " Album " ( Buchet Chastel ) et elle le lira  assurément en compagnie de l'ami Pierre Présumey au cours des lectures croisées qu'ils proposeront à l'occasion des Rendez-vous de la Saint Jacques le 24 Juillet dans la chapelle Saint- Laurent à 17h30 . Aura-t-elle d'ici là trouvé ce mot qui lui manque - vraisemblablement le seul !- …" je me proméne, je marche, même encore aujourd'hui je ne sais pas quel mot utiliser …"  ( Traversée Ed Guerin ) mais la Marche serait ainsi le voyage indicible et s'il suffisait  aller voir plus loin ce "pays où l'on arrive jamais ".


Mais c'est tellement peu dans sa nature que la grande Marie-Héléne ne saurait cacher ces autres femmes qui seront à nos Rendez-vous et en tout premier lieu la très discréte Colette Mazabrard et son texte inclassable " Monologues de la boue " édité dans la très prestigieuse collection jaune de chez Verdier . J'avais énormément aimé le livre et sans la connaitre j'ai tenu à l'informer de cette lecture . Pour lui parler j'ai repris des mots de son livre qui me touchaient particuliérement : " La Marche, l'écriture du monde avec son corps, des bornes, des fragments, de petits tableaux marchés… marcher-mâcher, solitaire-silence, la pâte primaire, les marges, la banalité-la boue … des chemins comme des visages…"
 et encore " votre travail qui transgresse comme j’aimerai le faire les représentations poussiéreuses et privatives de Compostelle …"  

…mais Colette visite bien d'autres ailleurs , il y a du Nicolas Bouvier dans son parcours, c'est dire ! 

Mais  il avait dû se passer quelque chose : Colette Mazabrard sera des nôtres le 24 Juillet à 12h , venant en bus de Bretagne où elle aura marché , elle débarquera à Clermont aux aurores d'un bus , me l'annonçant elle écrit" je ne serai sans doute pas très fraîche, mais ce sera assez réaliste  ! "…comme son écriture donc, comme elle et comme on sera heureux de la connaitre !

Lien vers video Colette Mazabrard « Monologues de la boue » : https://youtu.be/sGjnXzI3QlU
" Monologues de la boue " sera lu par Véronique Pilia ( Cie Etc…Art ! ) et Marie Aubert comédienne du Puy , toutes deux " vieilles" comparses de mes aventures théatrales qu'elles soient dans des bistrots ou sur les chemins . Là aussi quelles femmes !


" Meneuse de revue" dans une Basilique romane -qu'elle à sous les yeux depuis des années- même formulé différemment,  Lisa Robert, en rêvait depuis des lustres, les rendez-vous de Saint Jacques 2018 vont le faire !
Sortie de partout, parcours classique, contemporain, jazz …passée aussi  chez Decouflé,  là à Notre Dame du Port ce 24 juillet à 21h  elle sortira de nulle part pour, torche à la main, conduire à sa suite une découverte du lieu dans la pénombre,  pour lancer un happening qu'ils ont nommé " Murmurer à l'oreille du Patrimoine " . Il y avait déjà " la reine de la nuit " pour nous tous elle sera " la porteuse de lumiére "…

 Côté lumière la Grande Catherine en a ébloui pas mal et depuis belle lurette … c'est quand on les éteint qu'elle propose les siennes : la Basilique n'échappera pas la régle !


Tine DEVOLDER :une vielle venue des Flandres ! Par la Voie du Milieu ?






Elise Blanchard la blonde et Anne Comtour…l'autre, pendant le tournage du film " L'AGE de la MARCHE " qui sera projeté pour la première fois mercredi 25 à 21h30 en clôture des Rendez-vous de la Saint-Jacques 2018 . Associé au tounage avec son père Louis- Marie Blanchard elle a assuré l'essentiel du montage ! Vous serez surpris par ce film qui ressemble à aucun autre sur le sujet et s'il ne dit pas tout sur la parcours Clermont-Ferrand il a choisi de dire l'essentiel …un peu du côté d'ailleurs bien sûr !

à suivre …



Emmanuelle Rimbert une grande absente ! On en voudrait presque au Manoir de Veygoux de nous l'avoir subtilisé …pour en savoir plus, allez-y voirpour consulter :
« Le Petit illustré de la Révolution Française » 
04 73 33 83 00 
Compagnie Quand les pierres parlent...